Incivilité d’un adulte, que faire ?

Liste de quelques inciviltés :

Eloignement Geographique Volontaire d’un enfant 

C'est le fait d'emmener un enfant loin de son autre parent unilatéralement en abusant de la force.
Tout le monde a le droit de déménager, la question n'est pas là.
User d'un état de fait (éventuellement de la force) pour éloigner un enfant d'un de ses parents est clairement un "non respect de l'autorité parentale conjointe".
En effet, en théorie, toutes décisions importantes concernant vos enfants doivent être prises conjointement entre les parents.
Donc en principe, l’EVG est contraire à l'intérêt de l'enfant qui éloigne de son autre parent mais aussi bien souvent sa propre famille, des grands-parents, des oncles ou des tantes.
De plus, l’EVG est contraire à l'intérêt de l'enfant car il expose l'enfant à des changements longs et pénibles.
A canada, la justice considère que c'est l'intérêt de l'enfant qui prime, il y a un maximum de 100 km qui a été fixé pour toutes ces raisons.

SAP Syndrome d'Aliénation Parentale. 

C'est une maltraitance psychologique d'un parent défaillant à l'encontre de son propre enfant. 
Pour faire simple, le SAP est : un parent qui apprend à un enfant à détester son autre parent. 
Il ne faut pas parler d'un lavage de cerveau, mais bien d'un endoctrinement à la haine. 
Cette démarche d'un(e) adulte défaillante vise à détruire l’image de l’autre parent en exerçant des pressions. 
Bien évidement, cette maltraitance peut être de niveau faible ou sévère. 
Lorsque l’opération réussit, l’enfant rejette ce parent qu’il aimait auparavant. 
Dans les cas sévères, le lien avec le parent victime peu être définitivement rompue. Et l'enfant devenu adulte s'interdira méchanicemement de reprendre contact avec ce parent haï. Le parent défaillant, appelé pompeusement "le parent aliénateur", aura réussi son dénigrement.
cf : ACALPA une association bien connue contre le SAP : 
ACALPA  SAP enfant maltraitance psychologique sur enfant


Les violences au sein d'un couple est avant tout un drame humain : VIOLENCES EN HAUSSE DE 20% depuis 2011
En 2012, 174 morts dans le cadre familial : un homicide a été constaté tous les deux jours soit environ douze femmes et deux hommes par mois... La statistique des violences conjugales est en augmentation, par rapport à l'année 2011, peut-être un effet de la crise financière qui frappe depuis 2008. 50% des cas sont vécus sous l'emprise d'un psychotrope, a annoncé la ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem : 26 hommes et 146 femmes victimes.

Provocations, orchestrations de violences de pères 

Certains parents sont prêts à tout pour obtenir les enfants pour eux même. 
Les mots doux des premières années se sont transformés en "puisque que c'est comme cela, je te promets que tu ne pourras plus voir tes enfants".
Une manière simple et efficace d'obtenir les enfants, est de faire passer l'autre parent comme un monstre dangereux et violent.
Un simple coup de téléphone à la police, suivi d'une pièce de théâtre, permettront d'obtenir une garde à vue, une interruption de travail temporaire de 3 jours.
Le tribunal fasse à une violence "avérée" par ces "documents", risque fort de priver l'enfant de son droit à la coparentalité.

Accusation de pédophilie 

De la même manière que pour les accusations de violences orchestrées, une autre manière encore plus facile et sans risque est d'accuser le parent de pédophilie. 
Il est intéressant de constater la double efficacité de l’accusation de pédophilie 
- Elle porte préjudice au lien père enfant.
  La justice vous demande simplement de prouver que les fantômes n'existent pas. Vous êtes donc coupable.
  L'enfant est privé du jour au lendemain de la possibilité de voir son père.
  Le père ne peut presque plus voir son enfant. Classiquement ils se rencontrent dans des points-rencontres, 
2 heures par mois, tout ceci pendant une année.
- Elle porte directement préjudice au père. 
  Le père devient un paria. 


Ces Mères tueuses

Le déni de grossesse touche quelques pourcents des femmes qui deviennent mère. C'est un phénomène connu en obstétrique. Aussi, il ne faut pas sétonner qu'une mère russe ait abandonné ses deux nourissons dans un réfrigidateur de son lieu de travail, retrouvé cinq ans après...

SOS Hommes Battus a organisé à Sèvres son 2eme colloque "Les violences conjugales faites aux hommes."

Le lundi 19 novembre 2012, les intervenants furent Catherine Ménabé, Olivier Besida, Sylvianne Spitzer, et Marcela Iacub, Juriste, chercheuse au CNRS.
Ce colloques a eu lieu au Parc Nautique de l'Ile de Monsieur (Maison des Clubs, 4 rue de Saint Cloud à Sèvres 92310).
 
Malheureusement, nous entendons trop souvent à SOS PAPA que dans les dossiers de séparation ou divorce, des violences soit psychologiques soit physiques sont trop facilement associées à l'homme ALORS qu'en réalité, il est très difficile de les attribuer véritablement à un parti. L'orchestration de ces violences pèsent lourdement sur les procédures de garde d'enfant et ceci toujours en défaveur du père.
 
Trouvez sur leur site internet toutes les informations et les intervenants.


Malheureusement bien d’autres incivilités existent...

Copyright Association SOS PAPA 78 -  2001/2011 - Tous droits réservés