La médiation après la séparation/divorce


La médiation familiale pour un pere en DVH  "après"  l'audience au tribunal JAF(Juge aux affaires Familiale)


Mais pourquoi faire ?


Les pères ayant été condamnés au DVH, ne voient plus beaucoup leurs enfants ceci du jour au lendemain, ont l'entièreté de la charge du transport de l'enfant, ont la charge de l'hébergement de leurs enfants chez eux, la charge financière de la pension alimentaire pour la mère, la charge de l'éventuelle prestation compensatoire, aussi la perte de l'avantage de la déduction fiscale qui n'est pas vraiment compensée pas la déduction issue de la pension alimentaire.
La médiation permet aux parents d'éviter un passage au tribunal aux affaires familiales toujours désagréable.

La question légitime qui se pose donc est :

Mais alors qu'elle est l'utilité d'une médiation alors que les désagréments ont déjà eu lieu ?


Dans certain cas, après l'audience, les charges émotionnelles sont moins grandes.
Le plus souvent les décisions de justice mentionnent que les accords entre les parents priment sur la décision de justice ("Faute de meilleurs accord").

De plus la nouvelle organisation de vie ainsi imposé par l’état à la demande de la mère va nécessiter des réagencements.

Pour toutes ces raisons c’est le moment pour aborder les questions d'organisation et ceci, si possible, en présence d'un arbitre.
- Quelles horaires prendre pour les activités extrascolaires des enfants.
- Es-ce que le père sera présent lors des consultations médicales.
  Es-ce que la mère accepte de fournir une copie des ordonnances au pere.
- Comment doivent se dérouler l' « échange » de l'enfant.
   Bien des problèmes perdurent années après années sur ce point, et expose inutilement l’enfant à des désagréments.
- Aborder la question des contributions financières complémentaires pour les activités sportives des enfants.
- Es-ce que la mère planifie un éloignement.
  Cet évènement toujours possible est pénible pour les pères et les enfants chargés de faire la route à chaque fois.
- Comment faire les micros accord amiables (inversement de week-end,..) ?
   Par écrit ?
   Par email ?

Le plus tôt, toutes ces "petites" questions seront abordées, le plus vite les «clashes" seront réduits.


Copyright Association SOS PAPA 78 -  2001/2010 - Tous droits réservés